Comment donner l’envie qu’on s’intéresse à vous ?

30 octobre 2010

dans Communication,La gratitude,Mieux avec les autres

Que peut bien penser la personne qui tient la porte à celui ou celle qui lui succède et n’obtient en retour qu’un silence glacial en guise de remerciement ?

Que peut bien penser le conducteur qui fait preuve de courtoisie vis-à vis d’un autre conducteur (ou d’un piéton) et se voit totalement ignoré ?

Que peut bien ressentir le demandeur d’emploi qui envoie sa candidature, ou assiste à un entretien dans cette entreprise chez qui il aimerait tant travailler, et qui est laissé pour compte sans aucune réponse de celle-ci ?

Que peut bien penser l’ami qui prend sur son temps pour envoyer par mail des informations qu’il juge utiles à ses contacts et n’obtient pas le moindre retour de leur part ?

Que peut bien penser le collaborateur qui travaille le week-end chez lui, pour achever dans les temps le travail demandé en urgence par son supérieur hiérarchique, et dont les efforts sont ignorés ?

Vous avez certainement comme moi en mémoire de multiples exemples de situations analogues où votre action n’a obtenu aucun écho de la personne à qui elle était adressée, vous laissant surpris et dépité face à cette absence de réaction…

Avec le feed-back positif, donnez envie de continuer à s’intéresser à vous

Le feed-back (rétroaction ou réponse en retour) constitue un élément essentiel dans la communication et la relation interpersonnelle.

Celui-ci peut-être positif ou négatif, ce qui, dans les deux cas, a le mérite d’être clair.

En revanche, l’absence total de feed-back génère interrogation, doute, frustration, perte de motivation, attente, lassitude, et parfois même, agacement devant autant d’indifférence…

Avec notre famille, nos amis ou nos collègues au travail, leur donner un feed-back procure de la visibilité sur ce qui nous convient, ou pas…et avec les inconnus, je pense que l’anonymat ne nous en dispense pas.

Le feed-back positif, celui que je préfère, peut être court et demander très peu d’effort de notre part comme un simple « merci », un geste amical de la main ou un petit mail de réponse.

On peut aussi appeler cela de la gratitude, de l’encouragement, du renforcement positif, de la motivation, de la politesse, du savoir-vivre, ou tout simplement… du bon sens.

En effet, quand vous bénéficiez d’une attention, aussi petite soit-elle, apporter un feed-back positif constitue une marque de reconnaissance pour son initiateur : vous prenez en compte son geste, vous valorisez son action, et ce faisant, vous pourriez bien lui donner envie de continuer à s’intéresser à vous !…

Ange Ménec

Laissez un commentaire

{ 1 rétrolien }

Previous post:

Next post: