Comment retrouver énergie, vitalité et confiance en soi ?

1 août 2012

dans Mieux avec soi-même,Techniques pour progresser

Vous est-il arrivé de vous sentir fatigué(e), vidé(e), sans énergie, alors que votre santé est excellente ?

J’imagine que oui, et comme souvent dans ce cas, vous avez alors attribué cette baisse de régime au temps exécrable, aux vacances déjà lointaines, à l’ambiance tendue au bureau, à la crise qui s’éternise, ou à je ne sais quel prétexte plus ou moins responsable…

Certes, ces facteurs contribuent probablement à cette fatigue générale, mais aujourd’hui j’aimerai attirer votre attention sur les mille et une petites fuites d’énergie qui vous vident sans même que vous vous en aperceviez.

Pour cela je vais utiliser une métaphore : imaginez que vous êtes un bateau pneumatique avec ces énormes boudins solides remplis d’air sur les côtés.

La propulsion fonctionne parfaitement, vous savez où vous voulez mettre le cap, cependant, malgré toutes ces conditions favorables, votre bateau n’avance que très lentement. Pourquoi ?

Une très vraisemblable explication est que la coque de votre bateau a perdu de son étanchéité initiale !

Cette porosité laisse alors s’échapper de l’air, et graduellement votre bateau s’alourdit, sa progression est freinée.

Voyez-vous le tableau ? Le bateau ramollit… s’enfonce doucement… devient moins maniable, et vous vous épuisez à tenter de le regonfler et à le faire progresser…

Imaginez maintenant que ces fuites représentent les dysfonctionnements de votre vie de tous les jours par rapport à votre idéal souhaité.

Besoin non satisfait = perte d’énergie

Par exemple, quand vous n’êtes pas en intégrité avec vos valeurs, vos désirs profonds, quand vous n’êtes pas vous-même dans certaines circonstances, ou quand quelque chose doit être réparé physiquement et qui tarde, alors à chaque fois, c’est une fuite qui se crée !                   Lorsque vous négligez vos besoins, vous provoquez un conflit intérieur, une tension entre ce qui est et ce qui devrait-être pour vous. Par votre mental vous pouvez bien minimiser l’importance de ces fuites d’énergie et leur impact sur votre équilibre général, mais votre inconscient et votre corps, eux, ne sont pas dupes, ils savent !

Ils savent, et ils se manifestent en provoquant à chaque fois une perte d’énergie quand leurs besoins ne sont pas satisfaits.

Certes, me direz-vous, mais tout ne peut pas être parfait dans la vie, ça se saurait ! Vous avez raison car chaque fuite prise indépendamment peut ne pas être grave en soi, sauf qu’à chaque fois que vous ignorez une fuite, celle-ci va venir se rajouter aux autres. Et au fil du temps, si rien n’est fait, l’accumulation de ces fuites peut devenir supérieure à la quantité d’énergie nécessaire pour maintenir votre bateau à flot. C’est alors le point de bascule d’abord dans la démotivation, la fatigue, l’épuisement, puis dans les cas extrêmes, la dépression, la maladie.

C’est pourquoi, avant d’en arriver là, il est important de se prendre en main et réparer ces fuites d’énergie.

Établir le diagnostic

Voici une technique : commencer par examiner votre quotidien à travers quatre domaines, comme le bien-être physique et moral, le relationnel, les finances et l’environnement matériel.

En faisant cet exercice, tentez de prendre du recul, d’être honnête avec vous-même, et notez sur une feuille les fuites de chaque domaine.

Comme la liste des fuites possibles est longue, vous trouverez ci-dessous un échantillon de questions que vous pourriez par exemple vous poser :

Dans le domaine « Bien être physique et moral » : Est-ce que je prends soin de ma santé régulièrement, est-ce que je pratique une activité physique, ai-je identifié les situations de stress qui m’épuisent, suis-je le plus souvent attiré par le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, suis-je assez affirmé(e), est-ce que j’exécute une tâche immédiatement et ne remets que rarement au lendemain, ai-je une bonne estime de moi, ai-je éradiqué mes croyances limitantes ?…

Domaine « Relationnel » : suis-je en bon terme avec ma famille, mes collègues et voisins, est-ce que j’ose demander aux autres ce dont j’ai besoin, suis-je apprécié pour qui je suis, suis-je intégré(e) dans un groupe, ai-je identifié et écarté mes fréquentations toxiques ?…

Domaine « Finances » : mes comptes sont-ils équilibrés, ai-je assez épargné pour faire face aux imprévus avec sérénité,  suis-je libéré(e) des dettes qui mettent mon foyer en risque, suis-je bien assuré(e), suis-je rémunéré(e) à ma véritable valeur ?…

Domaine « Environnement matériel » : mon habitation est-elle confortable et sereine, suis-je entouré(e) de belles choses, mon lieu de vie est-il propre, bien rangé et harmonieux, ma voiture est-elle fiable, mes appareils fonctionnent-ils tous correctement, mon environnement est-il bénéfique pour moi ?…

Pour chaque réponse négative que vous obtenez, c’est une fuite que vous venez d’identifier !

Se reprendre en main

Une fois le constat réalisé, le but maintenant est de colmater ces fuites d’énergie. Soyons réalistes, il y a peu de chance d’y parvenir du jour au lendemain, c’est un processus qui demande du temps. Mais le simple fait d’en prendre conscience est déjà un premier pas très important.

Prenez ensuite chaque problème, l’un après l’autre, à bras le corps, et apportez une réponse adéquate à chacun d’eux. Certains seront dans votre cercle direct d’influence, d’autres vont dépendre tout ou partie d’autrui, mais dans tous les cas, c’est vous et vous seul qui allez donner l’impulsion. Pour chaque fuite réparée, pensez à vous remercier et à vous récompenser afin de créer un ancrage positif qui va venir renforcer votre démarche. Et si vous avez l’impression de ne pas progresser de façon suffisamment efficace, un accompagnement avec un coach sera peut-être nécessaire…🙂

Je vous encourage vivement à prendre soin de votre bateau. Car chaque fuite colmatée va renforcer estime et confiance en vous, alimenter un peu plus votre réservoir d’énergie, et apporter davantage de bonheur dans votre vie !

Ange Ménec

{ 17 commentaires… lisez-les en-dessous et ajoutez-en un }

Tiberghien mai 21, 2017 à 13 h 06 min

Bonjours..

Je me retrouve dan votre article concernant les fuites d enegies…pour une autre raison….un ami magnétiseur m asi on peut dire démagnétiser d une part et d autre part « coupé »mon mental ,ma capacité a raisonner,bien réflechir….par une manipulation a distance!….eh oui d une heure a lautre j ai changé….cependant il me reste bien quelques chose puisque je peu vous écrire…..comment rebouster mon mental…pour l énergie j ai trouvé….
Super article ….merci

Ange octobre 19, 2016 à 8 h 19 min

Merci David pour votre témoignage et excellente journée à vous !

David octobre 19, 2016 à 2 h 58 min

Bonjour Ange,
J ai parcouru vôtre article avec une grande attention qui est très bien imagé…et
pour le coup, j adhère parfaitement à ces
évidences qui parfois les engagements de vie
ne nous permettent de révéler nos propres
problématiques, en effet posé un plan d intervention personnel en plusieurs séquences
et judicieux, je l avais oublié.
Je vous remercie et vous témoigne ma gratitude. David.

Ange janvier 14, 2016 à 15 h 18 min

Bonjour Catherine,
Merci pour votre commentaire, et très belle traversée à bord du navire que vous allez certainement consolider…
Excellente soirée,
Ange

catherine janvier 14, 2016 à 11 h 16 min

Bonjour Ange,
comme beaucoup d’humains, à la recherche de rustines solides, ma quête m’a mené jusqu’ à vos écrits. La simplicité (ce n’est pas péjoratif) et la petite fraicheur avec lesquelles vous exposez, adoucit l’ampleur des réparations à entreprendre afin que le bateau pneumatique se transforme en un navire solide.

belle journée à vous,
Catherine

Ange août 21, 2014 à 10 h 18 min

Merci à vous pour votre humour ;o))

Lazraq août 20, 2014 à 13 h 29 min

Oui Mr Ménec vous êtes un Ange, avec votre métaphore vous avez fait Fort; J’échouais ça et là!!! … j’ai tapé  » plus de goût à rien » sur la toile et je suis tombé nez à nez avec votre flottille qui m’a sorti hors de cette sinistre et lugubre baignade, là…de cette plage, le temps de reprendre mon souffle, « Accu rechargé » je regarde votre bateau qui reprend le large vers d’autre horizon…..

Merci Ange.

Gagner de l'argent en Bourse facilement février 19, 2014 à 18 h 16 min

Merci vraiment pour cette mine d info.

Ange décembre 24, 2013 à 11 h 41 min

Merci Charlotte, et à toi aussi un très Joyeux Noël dans la paix et la joie !

charlotte décembre 24, 2013 à 6 h 47 min

Ta métaphore illustre bien l’incompréhension dans laquelle nous sommes souvent emprisonnés. Ignorer tous ces signes, ne pas s’écouter s’appelait du courage, Il fut un temps. Mais un courage qui nous mène droit dans le mur.

Merci pour ton excellent article. Très édifiant. heureusement, il Y a une solution.
Joyeux Noël
Bise

Charlotte

de Luna Ménec octobre 5, 2013 à 8 h 53 min

Comme on dit à ST Gonnery: Peg Barz. Bravo pour votre dynamisme communicatif. J’ai proposé à mon fils de 35 ans de s’intéresser à votre démarche. Il a tenté de créer son activité dans le domaine web informatique. Il a le sentiment de l’échec aujourd’hui et se dévalorise. Il doit identifier ses points faibles (fuites) et se remettre en selle. Un bon coaching ne lui ferait pas de mal.

moclolou août 19, 2013 à 16 h 54 min

et oui, c’est vrai que l’exemple du bateau est frappante;
je n’y avais pas pensé, car depuis des mois, je rame, mais sans rame, et je m’épuise, même en prenant plein de vitamines;

merci de cet exemple et conseils, merci

Hervé juin 7, 2013 à 9 h 57 min

Bonjour,
Très bon article, j’aime beaucoup ta métaphore du bateau qui fuit.
Effectivement, on ne pourra pas combler toutes les fuites d’un coup, mais le fait de les identifier clairement et de savoir comment les réparer nous fait gagner un temps précieux, et nous aide à mieux canaliser nos efforts, et donc à gagner en énergie.
De mon point de vue le domaine matériel est un peu moins important que les 3 autres, mais il compte quand même surtout en cas de problème.
Tu as raison de souligner l’importance d’éliminer les relations toxiques, pour l’avoir vécu dans le passé ce type de personnes nous vide littéralement de notre énergie, alors qu’un relationnel sain va au contraire nous booster au quotidien.

Ange avril 9, 2013 à 10 h 56 min

Bonjour Julia, et merci pour vos encouragements ! Très bonne continuation à vous aussi !

Julia Andor avril 9, 2013 à 8 h 08 min

Bonjour, je me permet de vous citer en partage sur l’une des deux pages FB (développement personnel par l’image de soi), espérant vous donner en même temps plus de visibilité.
Merci pour ces articles très constructifs.
Je vous souhaite une belle continuation.
J Andor
https://www.facebook.com/pages/Advance-Image-Paris/166010483419930?ref=hl
https://www.facebook.com/pages/Advance-Architecture-Paris/496819767010451

Ange février 15, 2013 à 16 h 40 min

Bonjour Christine,
En effet, vous avez tout à fait raison, nous possédons tous un baromètre intérieur qu’on ne consulte pas suffisamment…Merci pour ce rappel !

Christine Geranio@Vivre ton corps février 13, 2013 à 9 h 43 min

Bonjour Ange,
Merci pour cet article : ces fatigues insidieuses sont difficiles à dépister, il est bon de se rappeller que le corps nous envoie ds signaux à décrypter.

Laissez un commentaire

{ 2 rétroliens }

Previous post:

Next post: